Artistes

Arthésic est une grande famille qui s’agrandit au fur et à mesure des représentations et des projets. Nous comptons aujourd’hui huit comédiens pluridisciplinaires au sein de notre équipe jeune, soudée et motivée.

Matthieu CARANNI, 21 ans

Manque d’après Sarah Kane
Asile soit Elisa
Charlie, la genèse d’Alice

Après plusieurs années au Conservatoire Municipal de Mennecy où il découvre le théâtre, la danse et le chant, Matthieu intègre l’Académie Internationale de Comédie Musicale puis l’école de formation de l’acteur Claude Mathieu, en constante recherche, il rencontre plusieurs professeurs de théâtre avec lesquels il prends des cours particulier.

Il jouera dans les projets de la Compagnie Arthesic dont il est initiateur, « Manque, d’après la pièce de Sarah Kane » qu’il met en scène, le seul en scène « Asile, soit Elisa » dont il est l’auteur et la création  « Cher ami, seul ami, reviens » dans le rôle d’Arthur Rimbaud. Il jouera également à Paris dans une adaptation de La Chambre d’Harold Pinter de la Compagnie Les Ours de Laine et dans une création historico-théâtrale au Musée de l’aviation de Cerny  » Fous d’ailes »dans le rôle du Petit Prince avec la Compagnie Straphatella. Il travaille également comme Metteur en scène et Chorégraphe dans le cadre de projets artistiques et pédagogiques au Lycée Robert Doisneau de Corbeil-Essonnes, où il encadre des élèves de 16 à 18 ans. Il s’intéresse à l’écriture, la mise en scène et la création à travers les différents projets de sa Compagnie, ainsi qu’à travers l’écriture d’un roman auto-biographique, « Crier, ça fait du bien ». Toujours en quête de diversité artistique, il défend un théâtre musical et chorégraphique engagé.

Camille CHAIGNE, 23 ans

Manque d’après Sarah Kane
Asile soit Elisa

Camille a été formée dès l’âge de 5 ans à la danse classique et au modern-jazz au Conservatoire Municipal de Mennecy. Après le Bac, elle intègre le Studio Harmonic à Paris en 2013, école de formation professionnelle où elle obtient son diplôme d’Etat de professeur de danse contemporaine à 21 ans, à l’issu des 4 années de formation.

Elle participe également à des festivals de danse internationaux tels que Impulstanz 2016 en Autriche, Budapest Dance Theater en Hongrie, ou le Festival Deltebre Dansa 2017 en Espagne où elle monte sur scène pour « Your own God » de Judith Sanchèz, fruit d’une semaine de laboratoire de recherche.

Enseignante au sein du Conservatoire Municipal et de l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois, elle s’investit également dans la Compagnie Arthésic en tant que comédienne, danseuse, chorégraphe et assistante à la mise en scène.

Danseuse-interprète au concours Danse Elargie 2018 pour Sirènes d’Emmanuel Tussore, elle intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris pour approfondir sa formation en cinétographie Laban.

 

Laura DEMIRDJIAN, 24 ans

Manque d’après Sarah Kane
Asile soit Elisa
Charlie, la genèse d’Alice

Depuis toute petite, Laura montre un réel intérêt pour les activités artistiques telles que le chant, la danse et le théâtre. C’est à l’âge de 7 ans qu’elle commence à prendre des cours de danse Modern’ Jazz à Toulouse, et ce jusqu’à ses 18 ans. Parallèlement elle participe à différents projets de comédie musicale mêlant danse, chant et théâtre et intègre une chorale.

Après l’obtention du BAC, elle travaille auprès de jeunes enfants dans les écoles afin de partager ses expériences artistiques.

Elle intègre en 2015 l’Académie Internationale de Comédie Musicale à Paris et s’engage auprès de la Compagnie Arthésic en tant que comédienne pluridisciplinaire pour différents projets de théâtre contemporain.

 

Vincent DUPUY, 21 ans

Manque d’après Sarah Kane
Asile soit Elisa
Charlie, la genèse d’Alice

Son enfance nourrit par le sport dont 10 ans de gymnastique artistique, Vincent intègre des cours de danse et affine son travail de corps.
En 2013, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et fait la rencontre de nombreux artistes aux univers singuliers. Il y suit une formation de danseur contemporain de 16 à 19 ans et obtient son DNSPD (diplôme national supérieur professionnel de danseur interprète).
A sa sortie, il devient lauréat 2016 de Talents ADAMI et participe à la reprise de May B, pièce emblématique de la danse contemporaine, au sein de la Compagnie Maguy Marin. Co-fondateur de la compagnie Arthésic créée en 2016, il participe au premier projet de ce jeune collectif, l’adaptation de Manque de Sarah Kane. Il est metteur en scène de leur première création Asile, puis comédien dans Charlie, écrit et mis en scène par Matthieu CARRANI. Depuis 2017, Vincent est danseur-interprète du chorégraphe Hervé ROBBE dans A New Landscape et de la chorégraphe plasticienne Gisèle VIENNE dans CrowdEn 2019, Vincent intègre la recréation de So Schnell de Dominique BAGOUET par Catherine LEGRAND.

 

Nina millès, 22 ans

Charlie, la genèse d’Alice

Après 12 ans de formation en piano classique, clarinette, chant et comédie musicale, Nina intègre Sciences Po Paris en 2012 pour y suivre des études de management des affaires culturelles au cours desquelles elle effectue des stages en labels de musique.

En parallèle de sa formation, Nina apprend la guitare et le ukulele en autodidacte et commence à composer, écrire et masteriser des chansons.


Après avoir obtenu son master 2 en 2018, elle créée sa compagnie de spectacle vivant « Les Poissons Volants » pour mettre en scène le premier spectacle éponyme qu’elle co-écrit.

 

Rémy seurot, 19 ans

Charlie, la genèse d’Alice 

Depuis tout petit, Rémy participe à nombreux ateliers théâtres. Il rencontre plusieurs intervenants et professeurs qui lui font découvrir cet art.

Au collège, il intègre l’atelier théâtre qui lui permet de jouer dans de vrais théâtres pendant 4 ans.

En rentrant au Lycée Robert Doisneau à Corbeil-Essonnes, il s’inscrit à l’option lourde et facultative de théâtre. Cela lui permet d’acquérir et d’approfondir ses connaissances et compétences théâtrales.

Il joue plusieurs fois au Théâtre de la Cité Internationale à Paris et participe également à la comédie musicale du lycée, intitulé « Nohan » en tant que pianiste.  Aujourd’hui, il continue ses études théâtrales à La Sorbonne Nouvelle.

 

Juliette viret, 20 ans 

Charlie, la genèse d’Alice

 

Juliette a commencé le théâtre en option spécialisé au Darsonval à Saint Maur des Fossés. Elle intègre l’école Claude Mathieu dès sa sortie du bac.

Actuellement dans sa dernière année elle participe au projet « Charlie » avec la compagnie Arthesic et débute également sa première année au conservatoire de Saint Maur en chant lyrique.

 

 

Antoine Pelletier, 21 ans

Charlie, la genèse d’Alice

Antoine découvre l’art dramatique, la musique et la comédie musicale durant sa jeunesse au conservatoire municipal de Mennecy, sa ville d’origine. Parallèlement à ses études à la Sorbonne de 2014 à 2017, il suit la formation théâtrale d’Olivier Leymarie, le soir, au cours Cochet. En 2017, il stoppe ses études universitaires après avoir obtenu une double licence en géographie et économie pour se consacrer au théâtre exclusivement. Il intègre alors le cours professionnel de l’école Cochet et travaille, dans ce cadre, le répertoire classique tous les matins au Théâtre de la Pépinière durant 2 années. En 2018, il campe les rôles de Danceny et d’Azolan dans une adaptation des Liaisons dangereuses au théâtre Montmartre-Galabru, et participe à la création de la pièce Les Résidents d’Adrien Deleu. Il prend part, la même année, au projet Poèmes filmiques d’Aleksander Edelman. Antoine écrit son premier spectacle, un seul en scène sous forme de lectures et fiction autour des thèmes de la photographie et du voyage, et travaille sur une adaptation des Caprices de Marianne de Musset. Il intègre la compagnie Arthesic en septembre 2018.